Engagement de l'auteur

Un engagement ECO-SOLIDAIREengagement.gif

Lorsque l'auteur publie un ouvrage en autoédition, il s'engage à prendre en compte des éléments d'ordre écologique et solidaire.
 

flash-info51f789732759b.jpg


Pour la conception de Au fil du tempsFarces de l'ordreLe plateau de Montrond autrefois et Le plateau d'Amancey autrefois et Le Donjon

  • Tous les éléments du livre ont été paramétrés par l’auteur, de la police de caractère au papier, du graphisme de la couverture aux photos. Un autre choix important consistait à faire du lecteur un partenaire d’actions concrètes et novatrices. Par cet achat, il contribue ainsi à une nouvelle façon de vivre le livre et l’édition.

Solidaire par le partage

  • Pour Au fil du temps, l’auteur s’est engagé à verser 0,50 € par livre vendu (en version papier ou numérique) à une association caritative en lien avec la promotion de la lecture dans les pays pauvres.
    Don de 100 € en 2013 pour le compte de BIBLIOTHEQUES SANS FRONTIERES.
  • Pour Farces de l'ordre, l’auteur s’est engagé à verser 0,20 € par livre vendu (en version papier ou numérique) à une association caritative en lien avec la police.
    Don de 10 € en 2014 pour le compte de ORPHEOPOLIS.

     
  • Pour Le plateau de Montrond autrefois, l’auteur s’est engagé à verser 0,30 € par livre vendu (en version papier ou numérique) pour la réfection du clocher de l'église Montrond-le-Château.​
    Don de 60 € en 2014 pour le compte de LA FONDATION POUR LE PATRIMOINE DE FRANCHE-COMTE

     
  • Pour Le plateau d'Amancey autrefois, l’auteur s’est engagé à verser 1 € par livre vendu (en version papier ou numérique) pour la réfection de l'église de Coulans-sur-Lison.​
    Don de 400 € en août 2017 pour le compte de LA FONDATION POUR LE PATRIMOINE DE FRANCHE-COMTE

     
  • En tant que membre de la communauté mondiale de BOOKCROSSING™, l’auteur « libérera » dans des lieux publics, plusieurs exemplaires de son ouvrage selon le principe du livre voyageur. Il invite le lecteur à en faire autant après lecture afin que « l’aventure littéraire » se poursuive.

♣ Responsable par un geste écologique fort 

  • Les ouvrages sont réalisés sur du papier 100 % recyclé ou FSC. Ce choix représente un surcoût de fabrication par rapport à un papier conventionnel mais permet une économie significative de matières premières comme le bois, l’eau, l’électricité ou la gestion durable des forêts.
  • L’imprimeur des livres est signataire du cahier des charges Imprim’vert ® et ImpriFrance® garantissant des méthodes respectueuses de l’environnement.
  • L’atelier d’impression est situé en Gironde, c’est à dire à moins de 300 km du point de distribution (et non en Espagne, en Italie ou en Chine comme c’est de plus en plus souvent le cas chez les grands éditeurs). Le papier provient des Vosges.
  • En privilégiant des entreprises françaises, l’impact du transport sur l’environnement s’en trouve réduit et l’emploi sur notre territoire, favorisé.
  • S’il le souhaite, le lecteur peut opter pour la version numérique du livre, qui est encouragée par un prix inférieur de 50 % sur la version papier.
  • Enfin, lorsque l’ouvrage est expédié par courrier, il est emballé dans une enveloppe en carton recyclé ou réutilisée, excluant l’habituel rembourrage en plastique de type « bulles ».