Actu insolite autour du livre

Livre en béton ?

Le photographe Gábor Kasza, basé à Budapest, a travaillé sur les immeubles de béton qui n'ont jamais été terminés, et restent comme des géants blessés dans le paysage... Son livre de photographies se présente ainsi avec une couverture... en béton !
Pour attirer l'attention sur son projet de financement participatif et rendre hommage aux architectes, le photographe a décidé de proposer une couverture en béton (en réalité d'un fourreau).
Le tout pèse un peu plus d'un kilo, avec une couverture de 4 millimètres d'épaisseur qui s'avère « étanche, imperméable aux huiles, aux UV et aux radiations », s'amuse le photographe.
Pour recevoir un exemplaire de ce livre un peu spécial, il faudra débourser 150 $, soit 135 €, frais de port non compris...

                                                                  Livre couverture beton

(source : Actuallité - 17/05/2017)


Lire nu devant le public, why not ?

Nu 1  Nu 2

Mesdames, que pensez-vous de la lecture publique d'hommes nus ? A l’hôtel Ace de Londres, il est possible d'assister à ce spectacle pour le moins curieux !
On y organise deux fois par mois des lectures privées où ces messieurs (nus comme des vers... de poésie ?) marchent simplement sur scène en lisant des textes. 
Pour son co-fondateur, le Dr Sharon Husbands, « la nudité fournit un nouvel angle pour les textes ». Cette opération présente à la fois « quelque chose de sexy et quelque chose de ringard ». C’est là tout l’intérêt du projet, car « quand vous mettez des contraires apparents ensemble, quelque chose d’intéressant se produit »...
C’est une véritable performance artistique que réalisent les hommes lors de ces soirées, parait-il... 
Si les femmes faisaient de même, ce serait un excellent moyen de faire (re)venir ces messieurs à la lecture !!!

(source : Actuallité - 17/03/2017)


Combien de temps mettrez-vous pour lire un roman d'Hervé PERTON,
à raison à raison de 300 mots par minute ?

Baignoire livres

Les disparues du fief : 2 h 40

Reviens muzungu :  4 h 15 
 


La première nano-Bible du monde !

Nano bible

C’est pour fêter son 50e anniversaire que le musée d’Israël à Jérusalem expose la « nano Bible », la plus petite version de l'Ancien Testament existante.Elle aura certainement de nombreux admirateurs, mais la Nano Bible ne se laisse pas lire facilement : elle mesure 0,04 mm3 : la taille d'un (petit) grain de sable ! Sa surface minuscule contient pourtant les 24 livres de l’Ancien Testament écrits en hébreu, soit 1,2 million de caractères. Pour la lire, il faudrait disposer d’un microscope grossissant 10 000 fois...

Contrairement aux apparences, la Nano Bible n’a rien de commun avec une mini-clé USB ou tout autre objet qui contiendrait des données numérisées. Le texte sacré est gravé sur une puce de silicium plaquée d’or.

Dieu est-il si grand que cela ?



Désinfecter les livres, c'est possible !

On doit à une bibliothèque chinoise les dernières innovations en matière de soins apportés aux livres. Une machine de la taille d'un réfrigérateur, incluant une lampe à ultra-violet permet d'occire tout ce qui ressemble à des germes, des bactéries, ou des virus. En une trentaine de secondes, les ouvrages sont désinfectés, quels que soient les dégâts, et peuvent alors être consultés sans danger par le prochain lecteur de l'établissement. 
L'ensemble de la stérilisation est amélioré par un système de ventilation, qui souffle sur les pages, pour s'assurer d'une meilleure répartition des rayons UV sur les livres. On place le livre dans la machine, et il suffit de la laisser agir. 
La désinfection de l'eau, de l'air, et désormais, des livres par ultra violet ne date pas d'hier. Leurs facultés à détruire les bactéries sont utilisées dans le domaine médical depuis longtemps. Sachant qu'avec l'évolution des techniques, le rayonnement est donc mortel pour les germes, mais inoffensif pour l'homme. 

Bibliotheque antibacterienne chinoise

 



Une bibliothèque pour oiseaux !

Dans la ville de Belmont, aux États-Unis, s'est ouverte une bibliothèque publique, sans carte d'usager ni ouvrages papier ni même de service de prêt numérique. Mais les volatiles viennent avant tout pour le bac de graines qui est au milieu de cet abri plutôt que pour consulter des romans….


 

Les ingrédients du « best-seller type », vous les connaissez ?

Livres vrac

Voilà une question ambitieuse dont tous les auteurs, éditeurs, libraires et autres professionnels du livre  aimeraient connaître la réponse !
D’après un éditeur anglais, qui a analysé les 10 titres les plus vendus durant les 10 dernières années, le best-seller type serait :

Un thriller ou des romans contemporains. Son auteur a en moyenne reçu 4 prix littéraires et a publié 13 livres (exit les novices !).
Le personnage principal est un homme, avocat ou détective, vivant aux USA.
L’intrigue fait très souvent partie d’une série de plusieurs livres.

A vos plumes !
 



Quoi ? Un bookopoly !

91r6ryzcjfl sl1500

On connaissait le Monopoly "Pokémon", "Stars Wars", "Retour vers el futur", voici maintenant le BOOKOPOLY !
Le principe est simple : on n’achète plus des rues, mais des livres, et on ne construit ni des maisons ni des hôtels, mais des librairies et des bibliothèques. Avec pour objectif suprême de devenir Directeur du Club du livre... Rien de palpitant certes, mais ça plaira aux lectivores ! 

Et devinette : qu’est-ce qui remplace la case Prison, et la carte Allez en prison ? Facile : Télévision, ou Allez regarder la télévision !!!

Commercialisé depuis des années en version américaine, il est arrivé en décembre 2006, il semble bien que l’on puisse se l’offrir depuis la France. 

Attention, il faudra compter entre 230 et 350 € en passant par Amazon. D’autant plus qu’il s’agit d’une version à jouer en anglais...

(source : Actuallité - 20/08/2016)



Un distributeur automatique de livres, ça existe !
 

On en reve


Aux piscines du square Sir-George-Étienne-Cartier et du parc Ignace-Bourget, à Montréal, on a poussé le concept des distributeurs automatiques assez loin.
Moyennant un dollar, les baigneurs pourront donc se procurer un livre usagé.
En installant parasols, chaises longues et distributrices de livres, nous avons voulu recréer l’atmosphère de vacances à la plage et faire d’une baignade dans nos piscines municipales une expérience reposante, agréable et enrichissante», a déclaré Benoit Dorais, maire de l’arrondissement du Sud-Ouest.
Chaque distributeur propose une centaine de romans et de biographies en format de poche ainsi qu’une rangée exclusivement réservée à des livres jeunesse.
La dolce vita avec un bon livre, c’est tout l’esprit des vacances !
(source : www.casatv.ca - 2013)



Vu par bande-annonce, le livre, c'est génial  !



L'auteur avait caché sa demande en mariage dans le roman ! 

Les lecteurs s'était bien rendu compte que la numérotation des chapitres n'avait rien de logique ni de chrono-logique dans le premier roman de l'auteur Belge Hugo Poliart.
Par un message codé, il avait inséré un message qui une fois "traduit" signifie : "Leni, please, marry me".
Sans la formule magique révéle sur le compte Tweeter de l'auteur, impossible de décrypter les fameux numéros de chapitres...
Leni, la dulcinée, a répondu favorablement à la demande de son futur mari.
Bravo, il fallait y penser !

Livre love



Commerce et littérature en musique !

La jeune chanteuse Louane est produite chez Universal. Et ce producteur n'a pas hésité un instant a proposer à des éditeurs un placement de produit. Contre la modique somme de 25.000 €, il leur propose de faire figurer l'ouvrage de leur choix dans le prochain clip de la chanteuse...
Pour amortir cet investissement dont Universal promet des millions de vue sur Youtube, il faudrait que le clip sucite l'achat du livre pour au moins 2 à 3.000 lecteurs... ce qui n'est pas vraiment gagné car le public de Louane est plutôt jeune.
Quant aux éditeurs modestes (95 % d'entre eux), ce type de promotion leur est carrément innaccessible...

1966130860 b977865887z 1 20160216165426 000 g7u66fh35 4 0

(source : Actuallité - 23/02/2016)



Traditions Anglaises quand tu nous tiens !

Afin d'écononmiser l'équivalent de 127.000 € de frais d'impression, la chambre des Lords a décidé de ne plus faire imprimer les lois sur du vélin (peau de veau, d'agneau ou de chevreau). Cette pratique ancestrale remonterait au XIIIe siècle !
Les lois imprimées sur vélin sont conservées dans la chambre des actes de la tour Victoria au palais de Westminster et prennent beaucoup de place. Il en existe une sur les impôts datant de 1821 qui fait près de 350 mètres de long...

Si la France devait en faire autant avec ses innombrables lois en tous genres, il aurait probablement fallu abattre tout le cheptel d'ovins du pays....
Et qu'adviendrait-il si les lois du Royaume de Sa Majesté avaient été gravées dès la préhistoire sur des blocs de pierre ??
A l'heure du numérique, le parchemin est-il encore d'actualité ?

1140005 magna carta ecrite papier velin

(source : www.lapresse.ca - 15/02/2016)



Facétieux libraires !

Plon, éditeur du livre de Nicolas Sarkozy a fait expédier, via son distributeur, des cartons remplis d’exemplaires de La France pour la vie aux libraires indépendants, même à ceux qui ne l’avaient pas commandé... tout en dirigeant les lecteurs potentiels vers les plates formes en ligne telle Amazon et compagnie.
Sous peine de se voir facturer les frais de renvoi, les libraires (qui l'ont eu mauvaise on s'en doute), se sont vengés en plaçant parfois le livre de l'ancien président aux côtés d’autres ouvrages aux titres truculents..
Espiègles, farceurs ou moqueurs les libraires ?? 
A vous de juger ! 

Sarko 1

Sarko 2

(18/02/2016)


L'ortografe en breph !

Tout le monde est d'accord : notre langue est trop compliquée, bourrée d'exceptions et de vieilleries greco-latines d'un autre temps. Mais doit-on pour autant écrire en langage SMS et tolérer une anarchie des mots dans les écrits ?

A la rentrée 2016, 2.400 mots vont subir un lifting. En clair, quand vous écrirez 100 mots, vous devrez (ou pas) modifier l'ortographe de 4 d'entre eux. Mais les 2 orthographes co-existeront quand même...
Si certaines modifications présentent une avancée notoire ("ognon" au lieu de "oignon", suppression de l'accent circonflexe), cela pose un autre problème plus global : faute (!) de pouvoir endiguer le raz-de-marée de "mauvaise écriture" de nos scolaires et adultes, nous abdiquons. Puisque 45 % des Français ne savent plus appliquer les règles élémentaires d'ortographe, nous plions vers la facilité plutôt que de revoir l'enseignement des bases de notre langue !!! Il est certes plus simple en effet de casser le thermomètre pour masquer la fièvre du malade que de le soigner jusqu'à guérison complète....

Dans de nombreux domaines, notre Etat est faible et va au plus simple pour satisfaire le plus grand nombre...
Supprimera t-on un jour les dates de notre Histoire Nationale car il y en a trop à retenir ?? 
Jesper ke ce ne sera jamé le ka ...

Allez, je vous laisse avec une petite chanson de Pierre Perret pour relativiser le sacrilège...

Orthographe

(04/02/2016)



Le libraire qui ne vend qu'un titre par semaine !

Un professionnel japonais a décidé de créer, de façon hebdomadaire, l'émulation autour d'un seul ouvrage. Les clients prennent ainsi le temps de découvrir le roman.
Alors qu'il proposait auparavant plus de 200 livres au risque de conseiller maladroitement les visiteurs, Yoshiyuki Morioka a pris une décision radicale: ne vendre qu'un seul ouvrage par semaine !
Grâce à ce concept, les clients découvrent un unique livre, celui qui aura les moyens d'attirer toute l'attention sur lui. Sept jours, suffisamment de temps pour finir l'œuvre événement sélectionnée par le libraire et venir découvrir la nouvel ouvrage qui fait sensation dans le quartier nippon.
«C'est plutôt un service de suggestion de lecture. Les gens viennent, prennent le livre et s'en vont. Ils ne passent pas des heures à parcourir les rayons de livres», précise le professionnel.

Livre ouvert

(Le Figaro culture - 09/01/2016)


Rétrospective 2015 : le must :

Un bibliopathe dans le Colorado !

Depuis l'an dernier, les automobilistes découvraient des livres jetés sur l'autoroute 287. Sans aucun motif apparent, et souvent en excellent état, ils jonchaient le bitume. Et les policiers ne pouvaient que les ramasser, les uns après les autres, et tenter de comprendre ce qui pouvait bien se passer.

Le 23 avril 2015, la folie s'est arrêtée. Glen Padson, coupable d'avoir jeté par la fenêtre de sa voiture des centaines de livres, a été arrêté. Il avait racheté le stock d'une librairie d'occasion située dans la ville de Boudler, et qui avait fermé voilà huit ans. Son intention était simple : tout revendre sur Amazon, espérant dégager un certain profit.

Pas de chance pour Padson : non seulement son projet a échoué, et au-delà des nombreuses heures perdues, il a surtout écopé d'une arthrite. Alors par dépit, voilà qu'il s'est mis à balancer son stock, en traversant l'autoroute de l'État. Entre février et avril, il avait même intensifié le rythme, en éparpillant 400 livres, sur les 600 et quelques récoltés…

La police était désemparée : durant un temps, on a même cherché dans le genre littéraire des livres une raison, voire une explication. Baptisé la punaise littéraire par les forces de police, Padson avait en effet jeté un grand nombre de livres de romance. Le bibliopathe a fini par écoper d'une contravention pour abandon de détritus sur la voie publique !
 

Route et livres

(07/01/2016)



Eh ben si, les Français aiment lire !

Les ventes de livres au détail diminuent de 1,2 % chaque année. Pourtant, les Français aiment lire !

Près de 9 sur 10 se déclarent lecteurs et ont lu au moins un ouvrage au cours des 12 derniers mois et ils sont 19 % à avoir lu un livre numérique sur la même période. Une présence du livre qui remonte à l'enfance, puisque 6 sur 10 reconnaissent que la lecture tenait une grande place, dans leur famille, durant leur jeune âge.

Lire est une activité qui occupe 48 % des Français quotidiennement, et 42 % occasionnellement, 8 % uniquement durant les vacances. Cependant, si on lit principalement chez soi, à 95 %, le train et l'avion représentent 57 % du temps, et le lieu de travail, ou d'étude, 25 %. Cependant, c'est le soir, avant de se coucher, que 45 % d'entre eux préfèrent lire. Un moment de détente, d'autant plus que 74 % pensent le lire comme un loisir.

Livres vrac

(27/12/2015)



Un "petit chaperon rouge X".... dans les écoles !

Des centaines d'exemplaires du Petit chaperon rouge ont été récupérés en catastrophe dans 283 écoles du Chili.
C'est un élève de la ville de Rio Bueno qui a attiré l'attention d'un enseignant sur le contenu de cette version osée du conte des frères Grimm.

L’école s’est alors rendu compte que le livre était en fait un recueil de nouvelles érotiques. La romancière colombienne Pilar Quintana y raconte, dans des termes plutôt explicites, les péripéties d’un loup obsédé sexuel à la poursuite d’une petite fille pas si innocente. Un des trois autres contes coquins évoque même des aventures sexuelles entre un prof et une élève...

Le maire de Rio Bueno a déploré la distribution du livre, portant selon lui sur un «thème dangereux». Surtout dans les localités rurales «où les jeunes sont particulièrement vulnérables». Le Ministère de l’éducation a quant à lui admis que l’ouvrage «n'avait pas bénéficié d'une évaluation pédagogique adéquate». Les parents seraient en droit de voir rouge !

Chaperon rouge x


(source : 20 minutes - 01/11/2015)



Enorme bourde dans un manuel de conjugaison !

Les éditions Magnard ont dû présenter leurs excuses pour avoir laissé passer une erreur de conjugaison du verbe "voir" dans un manuel Mon cahier de français 4e, utilisé par les enseignants dans leurs classes.
L'erreur est la suivante : au passé simple le verbe se conjugue ainsi "Je vus, tu vus, il vut, nous vûmes, vous vûtent, ils vurent".
Si la logique des accords a bien été respectée, l'erreur est abyssale !
Une réimpression corrigée et gratuite de l'ouvrage est disponible pour échange, si les lecteurs le souhaitent.
Mais on ne doute pas une minute que les professeurs, eux, avaient voyez l'erreur du manuel...

Magnard

(source : ActuaLitté - 15/10/2015)



Mein kampf bientôt dans le domaine public littéraire !

Que faut-il penser de la possibilité (à compter du 01/01/2016) de pouvoir éditer librement le tristement célèbre livre d'Hitler, Mein kampf ?
70 ans se sont écoulés. C'est la durée légale de propriété intellectuelle pour les écrits. Si en Allemagne la question est réglée car elle interdit la sortie de Mein kampf, la loi française permettra à un éditeur de publier le livre dont les droits étaient jusqu'alors réservés à Fayard depuis 1934.
Disponible sur internet et partiellement reproduit dans les livres d'histoire, Mein kampf a toujours été disponible quelque part !
Depuis 1979, il est obligatoirement annoté de 8 pages d'avertissement sur les dangers du nazisme et de la théorie raciste d'Hitler. 
Alors ? Vrai ou faux danger à sa nouvelle diffusion ?

Mein kampf

(Ouest-France - 24/10/2015)



Dessiner pour mieux orthographier. Génial !
 



Il rend ses livres à la bibliothèque... 52 plus tard !

Il n'est jamais trop tard pour rendre un objet qui ne vous appartient pas.
Ce lecteur de la bibliothèque de l'université de Portland a joint un mot anonyme à son envoi : « J'ai "emprunté" ces livres en 1943 pour mon discours de fin d'études. Ils ont déménagé avec moi de nombreuses fois. Il est maintenant temps pour eux de rentrer à la maison. Un peu tard, oui, mais maintenant je vous laisse décider de leur destin. » 

Durant ces 52 années, personne n'avait remarqué la disparition des livres. Bien que cet établissement n'ait jamais eu un retour de livre aussi daté, il ne bat pas le record : un ouvrage avait été remis 288 ans après avoir été emprunté. Quant à la plus lourde pénalité pour cet oubli, elle s'était élevée à 345,14 $ (plus de 220 euros)...

Alors  maintenant, vérifiez vite vos étagères !

Livres retard

(ActuaLitté - 19/10/2015)



Le « Bookface », un concept qui fait fureur !

Le "bookface" est tout un art que les bibliothécaires ont tenu à initier au grand public en postant régulièrement des photos d’eux sur la toile. Toutes les semaines sur les réseaux sociaux, ces clichés montrent des photos de personnes tenant des livres. Le plus est que la couverture de ces bouquins se fondent dans le paysage. 
Ainsi, si la couverture représente un visage, celui qui s’initiera au "bookface" tiendra le livre devant son visage afin que son corps puisse compléter l’image en couverture. Pour un effet totalement réussi, il faut bien veiller à respecter l’alignement et également trouver un arrière plan correspondant.
Cela fait un an que cette pratique est devenue populaire aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada.
L’objectif du "bookface" est de révéler que les bibliothèques sont des endroits sympas et modernes qui peuvent également exister sur la toile. Les bibliothécaires veulent également faire connaître certains livres sur les réseaux sociaux et redonner aux internautes l’envie de lire les versions papiers.

Envoyez-moi vos "bookface" !! 

Bookface 7

 Bookface 11

 

 

 

 

 

 



A 12 ans, il lit des publicités car il n'a pas de livres !

Ron Lynch est facteur à Sandy (Utah). Lors de sa tournée, il rencontre Mathew Flores, un garçon de 12 ans, tentant de satisfaire son envie de lire par tous les moyens. 
« En délivrant son courrier, je l'ai vu lire des publicités, et il m'a demandé si j'en avais à lui donner », explique le facteur sur son compte Facebook, « il m'a expliqué qu'il aimerait avoir plus de livres à lire. Quand je lui ai parlé de la bibliothèque, il m'a dit que sa famille n'avait pas de voiture et ne pouvait pas lui payer le bus. » 
Lynch, touché par l'histoire du garçon, a partagé sa photo et son adresse sur son compte Facebook, demandant à ses contacts de lui envoyer des livres.  
Le post Facebook de Lynch, devenu viral, a touché plus que les amis du facteur, puisque celui-ci a fait le tour du monde. Le garçon a, quant à lui, reçu des milliers d'ouvrages des quatre coins du monde, du Royaume-Uni, d'Australie en passant par l'Inde.
Une belle histoire !

Pub prospectus

(09/2015)



Etre fonctionnaire et auteur peut coûter cher !

Deux ans de mise à pied sans aucune rémunération.
C'est la sanction radicale qu'avait eu à subir Jérôme MORIN pour son livre pamphlet Abruti de fonctionnaire.
Publié en 2011 aux Éditions du Panthéon sous le pseudonyme de Henri Rouant-Pleuret et vendu à plus de 5.000 exemplaires, il dénonce le quotidien dans la fonction publique sans ne citer ni la municipalité en tant que telle ni le nom des autres fonctionnaires. Un livre écrit après plusieurs années de harcèlement moral selon l’auteur. Un ouvrage qui lui avait valu une des plus lourdes sanctions infligées à fonctionnaire en France. 

Le 25 juin dernier, le rapporteur public demande devant le tribunal administratif « l’effacement de la sanction » qu’a subie Jérôme Morin en 2013 de la part de la mairie de Pontault-Combault. Des recommandations suivies à la lettre par le tribunal administratif de Melun. Vendredi dernier, la juridiction a annulé la sanction infligée au fonctionnaire en février 2013 (lors de ce premier conseil de discipline). 

« Le tribunal a reconnu la partialité du conseil de discipline » explique l’avocate du l’auteur, Me Delphine Krust. « Cela confirme notre position initiale et montre que M. Morin a été victime d’une vengeance de la collectivité », conclut-elle. 

Morin

(source : ActuaLitté 20/07/2015 )



Bébé pleure quand on cesse de lire !

Ce bébé se met à pleurer dès que sa mère cesse de lui lire une histoire... Au moins un  enfant que la lecture ne rebutte pas ! Mignon à croquer !



(sources : ActuaLitté 03/09/2015 et YouTube)



Enfin un livre "potable" !

Voici une grande invention qui risque encore de passer inaperçue. Ce livre est capable de filtrer l'eau pour la rendre potable. Chaque exemplaire dont le coût est faible, permet de purifier l'eau pour une personne pendant...4 ans ! C'est une chercheuse américaine qui l'a mis au point.
Et ça marche ! Grâce à des feuilles imprégnées de nitrate d'argent (qui tue 99.9 % des microbes), ce livre révolutionnaire devrait permettre de solutionner le problème de la contamination des eaux dont tant de pays souffrent.
Seul problème : c'est un livre où il n'y a rien à lire....mais bon, il a d'autres qualités !

Livre potable

(source : ActuaLitté 20/08/2015)



Un artiste numérise un e-book !

Les livres électroniques sont pratiques lorsqu'on a peu de place pour se composer une bibliothèque, mais tous les puristes du livre papier vous le diront : le charme de la lecture n'est clairement pas le même.
Jesse England a résolu le problème par l'absurde : cet artiste a photocopié toutes les pages d'un livre électronique disponible sur sa liseuse Kindle, et a ensuite relié toutes les feuilles pour obtenir une copie physique d'un livre électronique.
Le résultat de l'expérience : un ouvrage improbable rassemblant des copies de Kindle affichant un livre. L'artiste est même allé encore plus loin, en numérisant ses photocopies, pour obtenir une copie numérique du livre électronique photocopié... on peut finalement aller très loin si on continue en ce sens.

Kindle papier



Une lectrice rend son livre... 28 ans après emprunt !

Une lectrice avait emprunté un polar  intitulé "Jour des morts" d'un auteur Hyérois, Louis Thomas, et l'avait égaré.
Elle vient de le retrouver et l'a rapporté à la bibliothèque de Hyères : l'emprunt datait de... juin 1987 ! (ça ne datait pas d'Hyères ;))

La lectrice s'est présentée à l'accueil en s'excusant platement (c'était la moindre des choses !).
Selon le règlement de l'époque, elle aurait dû payer une amende d'un franc comme le précise la fiche à l'intérieur puisqu'elle devait le rapporter au bout de 15 jours !!
Elle vient malgré tout de se réinscrire à la bibliothèque communale... Gare aux délais cete fois, le personnel veillera !

Livre horloge

(source : France Bleu Provence- 19/08/2015)



Lire à la plage, pas si simple !
 

1/ Trouver la bonne position

2/ Être envahi d’un sentiment de honte au moment de sortir son livre (à l’eau de rose ?)

3/ Dégouliner d’eau sur les pages du livre

4/ Tacher les pages avec du Monoï

5/ Bouffer méchamment du sable à cause du vent

6/ Lutter contre les lunettes qui glissent sur notre nez transpirant

7/ Changer de position parce qu’on est en train de mourir de chaud

8/ Maudire ce roman fleuve de 500 pages

9/ Vouloir aller jusqu’au bout du chapitre alors qu’on est en train de cramer

10/ Se rendre compte qu’on a perdu le fil depuis un petit moment et qu’on est rouge comme une écrevisse

 

Livre plage

(source : https://lesmotordusdanneju.wordpress.com - 14/08/2015)




"Les piliers de la terre" adapté en jeu vidéo en 2017 !
 

Le studio de jeux vidéo Daedalic n'est pas particulièrement connu pour ses sorties mais le projet d'adaptation du livre de Ken Follett est particulièrement suivi en Allemagne, avec des éditeurs particulièrement désireux de découvrir si le jeu vidéo peut devenir un nouveau moyen d'exploiter des licences littéraires.

 

Les Piliers de la Terre se prête a priori bien à l’exercice : ce best-seller vendu à 15 millions d’exemplaires prend pour décor l’Angleterre du XIIe siècle, en pleine guerre civile, alors qu’Église et monarchie se disputent le pouvoir. Un petit côtéAssassin’s Creed qui pourrait faire mouche pour ce jeu d’aventure, même si le personnage incarné par les joueurs reste encore inconnu. Tout comme les différentes missions qu’il devra accomplir : construire une cathédrale, peut-être ?

 

Pour ceux qui ne connaissent pas voici la bande-annonce (en V.O)

 


(ActuaLitté - 07/08/2015)


 

 

La plus haute pyramide de livres du monde !


63.377 livres empilés sur 4,50 mètres de hauteur et 3 mètres de base, le tout sans sans aucune fixation. Il s’agit de la plus haute pyramide de livres du monde, record certifié par le Guinness du même nom, qui sanctifie les réalisations les plus spéctaculaires au monde. Les honneurs reviennent à la librairie luxembourgeoise, Ernster, qui a ainsi célébré ses 125 ans. 

 

L’empilage a commencé le 15 avril et s’est achevé le 29. Il s'agit d'une collecte d'ouvrages. Un exploit pour la bonne cause. Pour chaque livre collecté, 10 centimes étaient destinés à L’ALUPSE (Association luxembourgeoise pour la Prévention des Sévices à Enfants) , avec l'aide du Lions Club Mameranus et le Rotary Club Luxembourg-Vallées.

 

(ActuaLitté - 30/06/2015)


 

189 casiers de lycée peints en livres !
 

Casiers tranche livres eleves

 

Ce sont 189 casiers qui ont été entièrement repeints dans un lycée du Mississippi.
Jusqu’à lors inutilisés pour des raisons de sécurité pendant 15 ans, ils ont été sublimés !
Donner une tout autre approche aux casiers, tel était le but. Ilsaffichent 
 désormais la tranche des plus grands classiques de la littérature et d’œuvres plus contemporaines.

 

Une véritable « avenue de la littérature », ainsi créée au sein de l’établissement, qui donne non seulement de la couleur, mais aussi quelque chose de plus festif que les casiers gris... et c'est réussi ! Coup de chapeau !

 

 

(07/07/2015)
 




 "FAST BOOK", la bibliothèque du métro !

Désolé, ce n’est pas en France ni en Europe d’ailleurs  mais à Taïwan !
Là-bas, 50 % des gens empruntent chaque jour le métro. Aussi, la bibliothèque se place là où circulent les lecteurs potentiels. Cette bibliothèque automatisée est donc consultable dans les stations de métro de 5 h à minuit. Une sacrée bonne idée quand même !

Fast book 2Fast book 3

(16/05/2015)


 

Calligraphie ce que tu veux !

Si certains savent écrire, d'autres savent calligraphier... 
Quel talent pour cet illustrateur anglais !

 

(12/05/2015)


 

Un livre imprimé avec du sang !

Pour célébrer un siècle passé après le génocide arménien, et alors que la Turquie refuse toujours de reconnaître cette qualification pour les massacres perpétrés, un magazine libanais a imprimé un numéro spécial à base de sang.
L’éditeur a demandé à cinq artistes, musiciens, photographes, designerslibano-arméniens, de fournir un peu d'hémoglobine, mélangée à l'encre des presses... 

Évidemment, de l'encre est mélangée avec le sang, histoire que les cinq artistes ne finissent pas victimes d'une hémorragie. « Donner une goutte de sang n'est rien à côté des litres que nos grands-parents ont versés au cours des massacres », note Jack Dabaghian, photographe.

Livre sang

(06/05/2015) 



Lire, c’est bon pour le moral ! 

Des études tendent à démontrer que la lecture est créatrice de liens empathiques entre le lecteur et les personnages. Une capacité qui se prolonge alors dans la vie réelle, parce qu’elle apporte des solutions pour réagir. « La recherche actuelle suggère que les livres proposent aux lecteurs de s’immerger et de se plonger dans des mondes imaginaires. Les livres offrent donc la possibilité de créer un lien social ainsi que le calme apaisant de devenir une partie de quelque chose de plus grand que soi, pour un instant précieux et éphémère » précisait une étude de 2011 de l’université de Buffalo.
Les répondants sont 20 % plus satisfaits de leur vie que ceux qui ne lisent pas. Mieux : ils sont moins enclins à se déclarer dépressifs, à 21 %.
Et surtout, cela améliore l’estime de soi, pour 10 %.

Read

(24/04/2015)


 

Un manuscrit vendu 1 million $ aux enchères !

Un carnet ayant appartenu à Alan Turing, mathématicien britannique et pionnier de l'informatique qui a décrypté le système de codage allemand Enigma pendant la Seconde Guerre mondiale, a été vendu aux enchères, à New York, pour 1 million de dollars lors d'une vente qui n'a duré que deux minutes. L'acheteur n'a pas été identifié.

Le manuscrit date du milieu des années 1940, à l'époque où Turing se démenait pour décrypter les codes nazis produits par la machine Enigma et renouvelés toutes les 24 heures. Il s'agirait de l'unique manuscrit encore en circulation d'Alan Turing. Sur 56 pages, il y avait consigné des formules mathématiques et des notes sur ses travaux.

Le carnet avait été légué après la mort de Turing à Robin Gandy, un ami, qui l'a conservé jusqu'à son décès.

La vente de ce manuscrit a généré un intérêt d'autant plus grand qu'Alan Turing, mort en 1954, a tout récemment été incarné à l'écran par Benedict Cumberbatch dans Imitation Game. Le film retrace la course de vitesse de Turing pour décrypter les codes nazis.

Alan Turing, avait été condamné en 1952 pour « outrage aux bonnes mœurs » avec un jeune homme de 19 ans, à une période ou l'homosexualité était interdite. Il est mort en 1954, à 41 ans.

Le carnet de notes d'Alan Turing adjugé à un million de dollars.

(14/04/2015)


 

Le carnet de note effaçable au four micro-ondes !

Le Rocketbook est un carnet qui cumule les fonctionnalités d'un cahier banal, en papier, avec les avantages de certaines technologies. L'usager peut écrire dessus, sauvegarder ses écrits en ligne via le Cloud, et l'encre du stylo s'efface au four micro-ondes. Pour effacer des écrits du carnet, s'ils sont écrits au stylo Pilot FriXion, il suffit de le placer 30 secondes au four micro-ondes. L'encre étant sensible à la chaleur, elle disparaîtrait alors, et sans faire la moindre étincelle.

À la croisée du carnet de notes traditionnel et des nouvelles technologies, le concept est original. Afin de ne pas encombrer ses usagers de câbles et autres connecteurs électriques, l'appareil fonctionne avec une application mobile destinée à convertir les notes prises, sous forme d'images numériques.

Une rangée d'icônes, figurant au bas de chaque page du Rocketbook, permet à l'usager d'exporter ses notes ou dessins à destination d'applications comme Dropbox, Evernote, Google Docs et autres boîtes mails. Pour ce faire, il suffit de noircir la case correspondante à la destination de son choix. Ensuite, il s'agit de lancer l'application sur son smartphone, qui permet de scanner une à une les pages du carnet.

Rocketbook

(09/04/2015)


 

Il construit un tank pour distribuer des livres gratuitement !

Cet Argentin dénommé Raul Lemesoff, s'est lancé dans un combat contre l'ignorance en distribuant aux habitants de Buenos Aires des livres gratuits. Selon lui, la culture est une arme. Une manière pour lui de "combattre l'ignorance et propager les connaissances" grâce à cette "arme d'instruction massive", comme il l'a baptisée, capable de transporter, distribuer et collecter les ouvrages.

Le fruit de son imagination, construit à partir d'une Ford Falcon de 1979, avec tourelle pivotante et arme désarçonnée, peut stocker jusque 900 livres. "Mes missions sont très dangereuses. J'attaque les gens d'une manière agréable et amusante, lance-t-il. Je ne le fais ni pour l'argent, ni pour le succès, mais juste parce que ça m'amuse." Son seul impératif : la promesse d'une lecture avisée de ce cadeau culturel.

Tank 1

(03/04/2015 - source : Metronews)


 

73 % des Français considèrent leur langue comme difficile !

Bien que les Français pensent maîtriser la langue nationale, ils seraient près d'un sur deux (47 %) à admettre commettre les mêmes fautes de façon récurrente.

Parmi les difficultés pointées par le panel de sondés, ils sont 73 % à considérer la langue difficile. Les difficultés pointées concernent le pluriel des noms composés, la différence entre le futur et le conditionnel, le pluriel des chiffres et l'accord du participe passé. Ils seraient relativement indulgents à l'égard des fautes, mais pour 57 % des Français il serait choquant d'en trouver dans les médias et en particulier les journaux, la moitié d'entre eux n'apprécient pas non plus que l'on se trompe d'auxiliaire avant un participe passé. 

Aux yeux de 86 % des membres du panel, les nouvelles technologies feraient partie des facteurs favorisant les fautes d'orthographe, et ils sont 40 % à ne pas apprécier un mail ou un courrier qui en comporte. Une très grande majorité des sondés pense que le niveau d'orthographe des Français serait en baisse, estimant par ailleurs qu'il s'agit d'un problème auquel l'éducation doit s'attaquer en priorité.

Cé pourten pa conpliké décrir un bon frenssais !!!

Chats lecture

(31/03/2015)


 

"Espresso book machine" ? What else ?

C'est peut-être la librairie de demain: on choisit un livre sur un écran qui vous en propose des milliers, on appuie sur une touche et on obtient en cinq minutes le livre fraîchement imprimé.
Cette machine a été présentée à des centaines au Salon du Livre de Paris. Son nom :  «Espresso Book Machine».
Le résultat est étonnant: l'exemplaire fraîchement imprimé est quasiment identique à un livre issu d'une imprimerie traditionnelle.
Aux Etats-Unis, l'Espresso Book Machine est déjà en action dans quelques universités et dans certaines librairies, comme la McNally Jackson dans le sud de Manhattan à New York.

La machine promet de réduire considérablement les coûts liés au transport et au stockage des ouvrages, mais son coût d'acquisition (80.000 euros) semble dissuasif pour les libraires. «Nous leur proposons de les louer pour 250 euros par mois», fait valoir le président d'Orséry, Christian Vié. «Ils encaisseraient en retour 33% du prix de vente du livre», une marge légèrement supérieure à celle des livres imprimés traditionnellement, ajoute-t-il. En outre, «aujourd'hui, un client qui ne trouve pas un livre en librairie se tourne vers Amazon», relève Christian Vié. «Cette machine permettra aux libraires de retenir ces clients-là».

Nespresso book machine

(28/03/2015 - Le Figaro)


 

Les livres évoquant la religion musulmane très demandés !

Les ventes de Coran continuent à augmenter en France. Les livres d'introduction à la religion musulmane sont les livres les plus appréciés par les lecteurs, notamment les livres de Tariq Ramadan ainsi que le tout juste publié Plaidoyer pour la fraternité d'Abdennour Bidar (Albin Michel).

Depuis le 7 janvier, les libraires ont également vu les ventes des livres ayant trait aux dessinateurs de Charlie Hebdo augmenter soudainement ainsi que ceux traitant de l'État islamique. «C'est un phénomène similaire à celui du 11 septembre 2001. La plupart des ventes sont dues à des démarches individuelles, dans le but d'en apprendre plus sur les bases mêmes de la religion», explique t-on chez Sauramps. Depuis trois semaines environ, l'actualité pousse à une hausse des livres décryptant le phénomène djihadiste, comme par exemple, le témoignage de la journaliste Anna Erelle Dans la peau d'une djihadiste.

Coran

(26/03/2015 - source : Le Figaro)


 

Sex-toy et littérature : lisez et vibrez !

La société B.Sensory de Christel Le Coq s’est lancée en 2014 dans un projet à même de faire vibrer le cœur de chacun. Il s'agiit d'un sex-toy connecté, relié à une tablette de lecture, pour rendre plus immersives les séances face à son livre. « Grâce à elle, vous pourrez ressentir de vraies sensations physiques, déclenchées automatiquement au fil de vos lectures coquines », promettait la société... Aujourd'hui, le projet prend définitivement forme. 

L'objet s'appelle Little Bird (petit oiseau !!). Il s'agit du premier sex-toy français connecté à une application de lecture, pour accompagner les livres érotiques, en toute discrétion, et surtout, pour le plus grand plaisir des lectrices…Little bird

(13/03/2015)


 

Quels diplômes ont nos écrivains ? 

Amélie NOTHOMB : licence en philologie Diplome du meilleur ecrivain
Guillaume MUSSO : DESS d’économie
Frédéric BEIGBEDER : DESS marketing-publicité
Eric-Emmanuel SCHMITT : agrégation de philosophie
Katherine PANCOL : doctorat de lettres modernes
Jean d’AILLON : doctorat de sciences économiques

(07/03/2015)

 


 

Connaissez-vous le Bookniture ?

Bookniture est un faux livre, mais un authentique tabouret, donc la fabrication industrielle n'a pas encore débuté. Derrière une apparente couverture traditionnelle, se cache en réalité un accordéon d'alvéole qui, une fois déplié, va forme une petite colonne.

Le tabouret ainsi déployé est en mesure de soutenir jusqu'à 170 kg pour un poids de 1,6 kg ! Il est proposé en deux coloris.
Léger, pliable et manifestement résistant, il deviendra le compagnon de jeu pour vos sorties, avec un style inimitable.

(18/02/2015)


 

A quel âge nos écrivains ont publié leur premier livre ? 

Frédéric BEIGBEDER : à 25 ans avec Mémoires d’un jeune homme dérangé,
Joël DICKER : à 25 ans avec Le dernier jour de nos pères,
Katherine PANCOL : à 25 ans avec Moi d’abord,
Amélie NOTHOMB : à 26 ans avec L’hygiène de l’assassin,
Serge BRUSSOLO : à 27 ans avec Funnyway,
Guillaume MUSSO : à 27 ans avec Skidamarink,
David FOENKINOS : à 28 ans avec Inversion de l’idiotie,
Mireille CALMEL : à 37 ans avec Le lit d’Aliénor,
Marc LEVY : à 39 ans avec Et si c’était vrai,
Douglas KENNEDY : à 39 ans avec Cul-de-sac (Piège nuptial),
Jean d’AILLON : à 49 ans avec L’énigme du clos Mazarin,

Me concernant, c'était (pour les romans), à 33 ans avec Les disparues du fief

Livre statue

(15/02/2015)


 

Un ouvrage de langue bretonne retiré de la vente !

La maison d'édition Larousse, célèbre pour ses dictionnaires de langue française, a dernièrement publié Le Breton dans votre poche, publication qui n'a pas tardé à faire polémique. Le guide commercialisé pour 3,50 euros, 96 pages, devait permettre à ses lecteurs d'« acquérir et réviser l'essentiel du vocabulaire breton ».
Sauf que celui-ci est visiblement truffé d'erreurs que n'ont pas manqué de relever les spécialistes. Le dico est désormais retiré de la vente.

Le Breton dans votre poche a été publié le 21 janvier 2015, mais visiblement la vérification des traductions proposées n'a pas été à la hauteur de la tâche.

Erreurs de syntaxe, mais aussi d'orthographe se seraient ainsi multipliées dans l'ouvrage. Or l'on écorche difficilement le patrimoine historique des régions sans se faire aligner. Certains critiques vont jusqu'à se demander si une traduction automatique par algorithme a été utilisée sans vérification humaine, au cours de la rédaction du dictionnaire. Plusieurs spécialistes se sont exprimés dans le cadre de la polémique... mais l'ouvrage a édjà été retiré des rayons !

(11/02/15 - Le Figaro )


 

Lire éloigne de la dépression !

Les recherches ont montré que 30 minutes de lecture par semaine améliorent la vie des lecteurs. Les répondants sont 20 % plus satisfaits de leur vie que ceux qui ne lisent pas. Mieux : ils sont moins enclins à se déclarer dépressifs, à 21 %. Et surtout, cela améliore l'estime de soi, pour 10 %. 

En effet, depuis plusieurs années, des études tendent à démontrer que la lecture est créatrice de liens empathiques entre le lecteur et les personnages. Une capacité qui se prolonge alors dans la vie réelle, parce qu'elle apporte des solutions pour réagir. « La recherche actuelle suggère que les livres proposent aux lecteurs de s'immerger et de se plonger dans des mondes imaginaires. Les livres offrent donc la possibilité de créer un lien social ainsi que le calme apaisant de devenir une partie de quelque chose de plus grand que soi, pour un instant précieux et éphémère » précisait une étude de 2011 de l'université de Buffalo. (...)

Coeur page

 (06/02/15)



Gigantesque autodafé à Mossoul !

Des combattants de Daech auraient pris possession de la Bibliothèque centrale au cours du mois de janvier en invoquant le projet d'en « assainir » les fonds documentaires. Des habitants de Mossoul ont témoigné, précisant que les extrémistes auraient emporté avec eux plus de 2.000 livres.

Il ne resterait désormais plus que des ouvrages sur l'islam dans la bibliothèque, tandis que les livres pour enfants, de poésie, de philosophie, de santé, de sport, de sciences, et autres journaux du début du XXe siècle, cartes ottomanes et collections privées offertes par les vieilles familles de Mossoul auraient été saisis par les pillards. Ils ne rentrent pas dans la ligne éditoriale de Daech !

D'après Daesh, « ces livres appellent à la désobéissance à Dieu, ils doivent être brûlés ». 

La bibliothèque du Musée de Mossoul aurait été prise d'assaut à son tour. Selon les témoins les combattants de Daech auraient détruit des œuvres anciennes, dont la publication remonterait parfois jusqu'à 5.000 ans avant Jésus Christ...

On fanatise plus facilement des ignorants.

Les bibliothèques de Mossoul ont déjà subi deux pillages, le premier en 2003 avec la chute de Saddam Hussein et le second en juin 2014, quand les djihadistes se sont emparés de la ville. Les Dominicains basés sur place avaient commencé à numériser les manuscrits dès les années 1990. Un certain nombre d'entre eux a ainsi pu être sauvé, en étant numérisé ou exporté clandestinement vers des lieux parfois à peine un peu plus sûrs.

Livre en feu 1

(03/02/15)


 

Un Anglais rend un livre à la bibliothèque 65 ans après son emprunt !

C'est en rangeant sa bibliothèque que Jay Tidmarsh, 82 ans, a découvert le tampon de la Taunton School dans un exemplaire du livre de William Somerset Maugham. « Je ne sais pas pour quelle raison j'ai ouvert le livre, ni pourquoi le tampon de l'école m'a autant frappé. J'ai pensé que la meilleure chose à faire était de rendre le livre, et payer mon amende », explique l'homme.

Avec son épouse, il a alors entrepris un voyage vers son ancien établissement scolaire. Inutile de préciser que l'administration avait cessé d'attendre le livre, mais Tidmarsh a tenu à verser 1500 £ à l'école. « Sir Jay est un soutien éminent de notre fondation, et nous acceptons avec plaisir son livre, ainsi que la donation en guise "d'amende" », a souligné le directeur Neil Longstreet, ravi.

Bibliotheque2

(31/01/15)


 

Un drôle de livre venant du Moyen-Age !

Autre spécimen, tout aussi peu courant et tout autant rare : les livres « siamois ». Exclusivement produits aux XVIe et XVIIe siècles, ils se présentent comme deux livres reliés dos à dos par leurs couvertures. Il s’agit par exemple de l’Ancien Testament allié au Nouveau. 

Livre siamois

(05/01/15)


 

Un Irlandais fauché offre 365 mots d'amour à sa copine !

Le cadeau le plus mignon de l'année ? Peut-être celui d'un Irlandais de 27 ans.Pour Noël, il a offert à sa copine un bocal rempli de petits mots d'amour. 365 exactement. Un pour chaque jour de l'année à venir. Il a aussi glissé une note explicative dans le bocal.

Les petites notes sont de trois couleurs différentes : les jaunes correspondent aux souvenirs et aux moments qu'ils ont passé ensemble, les verts rassemblent des citations et des paroles de chansons ; tandis que les raisons pour lesquelles il l'aime apparaissent sur de petits papiers roses. 

Après avoir offert son cadeau à sa copine, qu'il a rencontrée il y a huit ans, il a détaillé sa réaction :"elle s'est extasiée. Il est possible qu'il y ait eu des larmes, même si cela peut être mis sur le compte de la lecture et du dépliage sans fin qui l'attendent."

Cadeau

(31/12/2014)


 

Un maxi-livre venant du Moyen-Age !

Le Klencke Atlas détenu à la Britsh Library est vieux de 350 ans. Il mesure 1,90 m de haut sur 1,75 m de large. La fabrication des livres géants était rarement fantaisiste et relevait donc d'un usage précis comme celui des chœurs de chant.

(27/12/2014).

Maxi livre medieval


 

Un livre précieux retrouvé à Saint-Omer après 400 ans d’oubli !

Un ouvrage de Shakespeare a été retrouvé dans une bibliothèque de livres anciens à Saint-Omer (62). Imprimé en 1623 (7 ans après la mort de son auteur), il avait été amputé de sa première page (mentionnant donc le titre et le nom de l’auteur) pour finalement être archivé avec des ouvrages du siècle suivant pendant… 400 ans. Jusqu’à ce qu’un historien fasse le lien !

Il resterait 230 exemplaires de cette édition originale tirée à 1.000. Avec la bible de Gutenberg, cet ouvrage serait l’un des plus précieux au monde. Un exemplaire identique avait été vendu à New York en 2001 à plus de 5 millions  de dollars….

(30/11/2014)

Livre shalespeare


 

La miniaturisation des livres... au Moyen-Âge !

Ce manuscrit détenu par la British Library contient des psaumes et un portrait d'Henry VIII. Long de 3 cm et large de 4,  il avait été conçu pour être porté à la ceinture par la seconde épouse du roi, Anne Boleyn. À noter que si la valeur artisanale de l'objet ne fait aucun doute, l'histoire a prouvé que celle de talisman était bien moins certaine… 

(27/11/2014)

Livre minuscule


 

Les livres, c'est d' la balle !

C’est une histoire incroyable. Jason Derfuss lui-même n’en revient pas. Alors que l’étudiant de l’université de Floride, dans la ville de Tallahassee, venait emprunter des livres à la bibliothèque du campus, un homme armé fait irruption dans son dos.
Il était près de minuit quand l’homme commence à tirer. Jason entend les coups de feu mais n’est pas touché. Du moins c’est ce qu’il pense. En regardant dans son sac, une fois le tireur abattu par la police, il se rend compte que plusieurs des livres sont troués. Le jeune homme met alors la main sur la balle qui aurait pu le tuer, arrêtée par les livres qu’il transportait.

Pho4678a67c 70db 11e4 a47e 4581ebe2c7df 805x453

(22/11/2014)


 

A Bordeaux : le premier bateau-librairie de France  

«L'Aliénor-Cripure » devrait voguer sur les rives de la Garonne fin 2014, au gré des évènements culturels, jetant l'ancre pour proposer ses rayons. Les intéressés pourront donc venir faire leurs achats sur l'eau, lire un livre sur un transat et rencontrer les auteurs de passage. Une fois les travaux d'aménagement terminés, le bateau-mouche devrait donc se composer d'un salon de lecture composé d'une bibliothèque « à l'ancienne », et d'une seconde pièce avec un rayonnement plus classique.

Ponton compris, l'ensemble des aménagements revient à près d'un million d'euros, le tout sans subvention ni espoir d'investissement… Mais pour Richard et Brigitte Muairon, il s'agit de bien plus qu'une histoire d'argent. « Nous ne rêvons pas ! Avec la crise que connaît le monde du livre, nous ne ferons pas fortune. C'est un projet de vie. Notre souhait, c'est au moins de couvrir les frais de fonctionnement. »

Un beau projet à soutenir en ces temps de crise !  

(11/11/2014)


 

Après les CD pour les restos, le livre !

Les éditions Pocket publient 13 nouvelles inédites, signées par autant d'auteurs français de renom, au profit des Restos du Cœur.
Cette contribution littéraire doit permettre à l'association de distribuer trois repas pour chaque livre acheté en librairie. Ces textes sont compilés au sein du recueil 13 à table, tarifé 5 € l'exemplaire. Une initiative qui peut porter de beaux fruits, avec le réseau de l'association héritée de Coluche.

Comme le précise l'éditeur : « Toute la chaîne du livre s'est mobilisée autour de ce projet entièrement bénévole, dont les profits seront reversés aux Restos du Coeur. Notre souhait est d'atteindre 300.000 exemplaires vendus et de distribuer ainsi un million de repas. »

Les textes sont signés Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, Marc Levy, Guillaume Musso, Jean-Marie Perier, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt, Franck Thilliez et Bernard Weber.

(03/11/2014) 


 

Ecrire une comédie romantique... à la façon du Palmashow !


 

Ministre de la culture inculte ?

Interviewée sur canal +, Fleur Pellerin, ministre de la culture, s'est avérée incapable de citer un seul titre du prix Nobel de littérature Patrick Modiano. Elle a également précisé n'avoir pas le temps de lire depuis 2 ans.
Rassurons-nous, le ministre de l'agriculture ne sait peut-être pas traire une vache et celui de la santé, ne sait pas non plus faire de piqûre... A quand de vrais professionnels au pouvoir ??

crayon.jpg

(28/10/2014)


 

Harry Potter en livre audio !

Le livre audio pour les non-voyants et/ou les fainéants de lecture… 8 heures d’écoute quand même pour le tome 1 !!!   Cliquez-ici

Harry potter 1

(24/10/2014)



Pourquoi boycotter AMAZON ?

Amazon, c’est pratique. La commande faite depuis son PC est livrée à domicile et le choix est énorme.

Et pourtant, depuis quelques mois, se réveille une fronde anti-Amazon. Le géant du commerce en ligne agace les marchés financiers, déstabilise les filières culturelles, abuse les responsables politiques, snobe le fisc et méprise ses salariés sans qu'il soit possible d'apporter une riposte efficace, d'autant qu'il dispose du soutien inconditionnel de millions d'internautes. Il prend ainsi en otage toute la chaîne du livre : les éditeurs qu’il veut dompter et spolier, les libraires devenus inutiles, les diffuseurs, les distributeurs et bien entendu les auteurs qui sont déjà les parents pauvres d’un juteux business qui leur passe sous le nez… Quant au client qui voudrait un livre numérique, il lui faudra un appareil au format KINDLE, le support made by Amazon… incompatible avec les autres formats comme e-pub !

Rappelez-vous de ceci : le prix du livre en France est réglementé et identique partout ; Amazon n’a pas tant de stock qu’il le prétend, voire aucun sur les titres des petits éditeurs. Le délai n’est donc pas toujours aussi court qu’annoncé. Un de mes lecteurs m’a un jour avoué avoir attendu 10 jours pour recevoir mon ouvrage pourtant disponible à la vente ! Quant aux frais de port, le libraire n’en prend pas non plus et avec lui au moins, vous ferez marcher l’économie locale et il vous conseillera mieux que le site mercantile du géant américain aux méthodes peu vertueuses…

(10/10/2014)

Amazon logo



Publication d'un livre de maths : 1 + 1 = 69 !

En Thaïlande, le tout nouveau manuel de mathématiques a été distribué dans des écoles du pays. Mais un internaute avisé a fait une découverte plutôt gênante : la couverture est illustrée par... la photo d'une star du porno japonais.

C'est le Huffington Post qui reprend cette information révélée par Rocket News 24. La couverture en question n'a toutefois rien de choquant de prime abord puisque l'on y voit une jeune institutrice visiblement concentrée sur son livre de mathématiques, sur fond de graphiques et de courbes... uniquement mathématiques !

Cette bévue découverte, l'éditeur a finalement retiré les livres et les a réédités avec une autre illustration de couverture...

(01/10/2014)

Livre de maths thailande


 

Combien de temps pour lire un roman ?

Une étude récente consacrée à la lecture de romans anglophones, démontre que le lecteur lambda déchiffre environ 300 mots à la minute.
Pour lire la saga Harry Potter il faudra donc y consacrer 60 h, pour celle de Twilight 32 h et comptez 26 h pour Le seigneur des anneaux. 
Sachez que si vous lisez mon dernier roman Reviens muzungu, il vous faudra seulement... 4 h 30 ! 
Alors, la lecture, c'est si long que cela ??

(24/09/2014)

Tablette 2


 

Une fille de 3 ans prend un livre, rembourse et s’excuse ! 

C'est certainement la bonne surprise de cette rentrée littéraire dans la librairie Gwalarn de Lannion. Ça n'est pas un premier roman mais la lettre de Mathilde, 3 ans et demi, qui confesse avoir "pris un livre sans le payer". Ce mardi 2 septembre, les employés de la librairie ont reçu d'adorables aveux sur papier. Une lettre accompagnée d'un dessin, et d'un chèque de 5,60€, soit le prix du livre dérobé.

"Mesdames et messieurs les libraires de Lannion, 
Je vous prie de m'excuser d'avoir pris un livre sans le payer. Ce n'était pas mon attention (sic). Il me faisait très envie et ma maman n'a pas vu que je l'avais mis dans son sac. J'aimais vraiment tous vos livres dans votre belle librairie. Mathilde, 3 ans et demi".

(12/09/2014)

Excuses de 3 ans